vous êtes : accueil > > Actualités > La crise est-elle finie ?> Révolution copernicienne > Vers le multipolaire

Actualités |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

LA CRISE EST-ELLE FINIE ? - RÉVOLUTION COPERNICIENNE

VERS LE MULTIPOLAIRE

A mi 2010, la sortie de crise se profile et, même si certains ressacs sont encore présents, le retrait progressif de la vague du tsunami financier et économique, apparue courant 2007 et active jusqu'à la fin 2009, laisse apparaître un nouveau paysage économique que l'on peut résumer en un mot : c'est la transition du tripolaire au multipolaire.

Les centres d'attraction business se sont déplacés : c'est la révolution copernicienne.

En conséquence, si l'on sait d'où viennent les forces d'attraction, on a une bien meilleure évaluation du potentiel business que l'on peut en tirer. Comme pour la révolution copernicienne, le référentiel d'amélioration business de NUMERAL ADVANCE est centré sur les nouveaux pôles d'attraction.

Où vous positionnez vous dans ce nouveau référentiel multipolaire ?

Quelles sont vos capacités d'amélioration business dans cet univers multipolaire ?

Comment exploiter les atouts des nouvelles forces d'attraction ?

Avec NUMERAL ADVANCE entrez dans ce monde d'opportunités. Nous vous apportons les moyens d'évaluer votre nouveau centre de gravité business au moyen des techniques Lean Sigma.


Effets Copernic : de tri polaire à multipolaire

En effet, auparavant, les moteurs de la croissance économique étaient centrés sur trois régions du monde :

  1. l’Amérique du Nord,
  2. l’Europe de l’Ouest,
  3. le Japon et l’Australie / Nouvelle Zélande.

Le reste du monde sous traitait la fraction à faible valeur ajoutée de la production.

Mais depuis quelques temps, ces trois marchés sont devenus matures (saturation, besoins plus difficile à cerner, stagnation du pouvoir d’achat…).

Après le passage de la crise financière et économique des années 2007 - 2009, les marchés en croissance sont désormais :

  • L’Amérique du Sud,
  • La Russie,
  • Les pays producteurs de pétroles de l’Afrique Central et l’Afrique du Sud,
  • L’Asie avec :
    • L’Asie centrale et la Turquie,
    • La Chine,
    • L’Inde,
    • L’Extrême Orient (Indonésie, Vietnam, Philippines, Malaisie…)

Ces nouveaux marchés deviennent aussi progressivement producteurs de produits finis, prenant plus en plus le relais des producteurs des marchés matures.


Multiplication des échanges :

Ainsi, les forces d’attraction économiques se sont inversées (nouveaux marchés, nouvelles forces d’attraction, nouveaux centres de production et nouvelles forces de production). Les pays de sous traitance sont devenus des producteurs principaux dans de nombreux domaines et ils développent de plus en plus les capacités propres de R&D et d’innovation. Les savoirs faire industriels et managériaux ont désormais des origines multiples. C’est la révolution copernicienne appliquée aux relations économiques en 2010.

                   

On est passé de tripolaire à multipolaire et ceci entraîne la multiplication des échanges et des relations.

                    


Nouveaux business modèles :

Trois business modèles se concurrencent :

  1. Le modèle traditionnel de relation de causes à effets entre les investissements et les bénéfices,
  2. Le modèle probabiliste qui est utilisé pour la gestion des opportunités entre professionnels,
  3. Le nouveau modèle de relation complexe entre les investissements et les bénéfices.

Avant la révolution copernicienne (tri pôle) :

Profit = F (a, b, c) ; relation de causes à effets

Après la révolution copernicienne (multi pôles) :

Profit = F (a, b, c, d, e, f, g, h…); relation complexe

La méthode Lean Sigma est reconnue la plus efficace pour établir des liens maîtrisables dans les situations complexes. Elle est donc la mieux indiquée pour gérer les effets de la révolution copernicienne.

                   


Profitez des conséquences de la révolution copernicienne. Réalisez un diagnostic de vos nouveaux potentiels business.