vous êtes : accueil > > Outils > Mots des Artistes> Mozart et l'informatique > Mozart et l'informatique

Mots des Artistes |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

MOTS DES ARTISTES - MOZART ET L'INFORMATIQUE

MOZART ET L'INFORMATIQUE

2006 est l'année de la célébration des 250 ans de la naissance de Mozart. A cette occasion, nous en profitons pour nous servir de l'oeuvre musicale de ce compositeur afin d'apporter certaines explications sur l'utilisation des Technologies de l'Information (TI) et de l'informatique dans notre quotidien.
En effet, l'oeuvre musicale de Mozart est variée, riche et profonde tout en étant très populaire et universellement connu.

Mozart et l'informatique est une expression anachronique. Mais dans le sens "informatique" se retrouve celui de l'automatisme et Mozart s'est directement intéressé à cette question au sujet de la composition musicale.

De même, dans cette technique de composition musicale, Mozart s'est intéressé à l'alternance entre le prévisible et l'aléatoire, autre phénomène important dans les Technologies de l'Information.

Enfin, et c'est peut être le domaine le plus riche à exploiter, le génie musical de Mozart se traduit dans une série de notes structurées de telle manière que leur exécution selon les indications de la partition provoque une très forte impression d'esthétique. Il y a donc une relation intime entre structure et performance. Dans cette même veine, un célèbre avioneur a prononcé un jour la phrase suivante : "Un bon avion, c'est d'abord un bel avion". Nous sommes au coeur d'un phénomène difficilement expliqué et qui se résume par "Plus c'est beau, plus c'est efficace". C'est d'ailleurs également l'un des critères de jugement de la validité d'une démonstration mathématique appliqué par de nombreux mathématiciens : "Pour qu'elle ait des chances d'être juste, une démonstration doit être "élégante".