vous êtes : accueil > > Outils > Nous connaître> Conférences > Séminaire Six Sigma Juin 2010

Nous connaître |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

NOUS CONNAÎTRE - CONFÉRENCES

SÉMINAIRE SIX SIGMA JUIN 2010

Un séminaire Six Sigma se tiendra le 17 JUIN 2010 à Paris (La Défence) de 14h à 18h.

NUMERAL ADVANCE vous invite au séminaire suivant :

Six Sigma : comparaison inter sectorielle et entre 3 continents (Amérique, Europe, Asie) des pratiques et contribution des standards internationaux à leur diffusion.

Thème :
" Comment un principe scientifique et méthodologique unique comme Six Sigma peut-il conduire à de multiples interprétations et des implémentations variées en fonction des cultures, des pratiques et des secteurs d'activités ?

" Des interprétations multiples pour un même concept sont-elles un risque pour la diffusion de Six Sigma et la validité de ses résultats ou au contraire une chance pour renforcer ses fondements et le rendre plus performant ?

" Quels sont les avantages apportés par une standardisation des pratiques Six Sigma ?

 

Les conclusions de cette conférence sont sur séminaire

Le thème de ce séminaire est de présenter une analyse comparative des pratiques Six Sigma dans différents secteurs d’activités et dans différentes régions du monde afin de dégager parmi ces pratiques, celles qui ont conduit à des résultats tangibles, indiscutables et inscrits dans le temps. C’est donc une forme de benchmark qu’il est proposé d’établir.

En effet, Six Sigma est à la fois un concept, résumé par un niveau de qualité, et une méthode, fondée sur les outils statistiques. La puissance de la méthode et l’universalité des outils utilisés se sont traduites par une diffusion importante, depuis plus de 20 ans, du Six Sigma sur de nombreux secteurs d’activités (industries, services ou financiers) et ceci aux 4 coins du monde.

Or la diffusion d’une méthode qui se veut opérationnelle, mais au contour parfois abstrait et utilisant des outils souvent complexes, conduit inévitablement à des implémentations qui varient en fonction, entre autre, du domaine d’activités, de la culture de l’entreprise, de la perception de la dimension scientifique de la méthode et des expériences accumulées par ceux qui la mettent en œuvre.

Ainsi, parmi les différents types d’implémentation du Six Sigma pratiqués sur le terrain, les principaux rencontrés sont :

  • Une méthode d’amélioration continue,
  • Un principe de gouvernance d’une entreprise,
  • Un mode de management des équipes opérationnelles,
  • Une méthode de résolution des problèmes,
  • Une boîte à outils structurée mise à la disposition des opérationnels.

Selon ces différents contextes d’implémentation, quels sont les concepts clés du Six Sigma (variabilité, répétabilité, tolérance, incertitude…) qui peuvent être utilisés avantageusement par une direction générale, par les responsables d’activités ou par les opérationnels ? De même, comment les problèmes générés par les incertitudes, les phénomènes aléatoires ou les instabilités ont-ils gérées dans le contexte Six Sigma ? Sur quels points apparaîtront les différences de pratiques selon les secteurs et selon les continents ? Par exemple, une pratique efficace qui stabilise un processus dans l’industrie aura-t-elle la même efficacité pour les services ? La logique d’optimisation proposée par Six Sigma sera-t-elle la même pour un processus de la finance que pour celui dans l’industrie ? La gestion des aléas conduira-t-elle à la même interprétation d’un résultat donné par Six Sigma dans l’industrie et dans les services ?

Ces différents modes d’utilisation du principe et de la méthode Six Sigma seront présentés et analysés par les conférenciers de ce séminaire à travers différents secteurs d’activités (industries, finances, services) et sur différents continents (Amériques, Europe et Asie). Ainsi, grâce à ces analyses comparatives, c’est un état de l’art de l’utilisation de la méthode Six Sigma à travers différents secteurs et à travers le monde qui sera dressé afin d’en tirer des conclusions sur les pratiques à succès et les pièges à éviter pour les futures implémentations. Les résultats des comparaisons seront présentés sous la forme d’un benchmark. On en déduira, entre autre, les points clés qu’un standard  de la famille ISO devra intégrer pour aider à la diffusion du Six Sigma.

Programme de l’après midi du 17 Juin :

Description

Conférenciers

Durée

Horaire

Session d’ouverture

Robert Lemay et Christophe Perruchet

20 mn

14h

Région Amériques :

Retour d’expériences et analyse comparative

Michèle Boulanger

30 mn

14h20

Région Europe, Afrique et Moyen Orient :

Retour d’expériences et analyse comparative

Chris Harris

30 mn

14h50

Région Asie et Pacifique :

Retour d’expériences et analyse comparative

Jing Sun

30 mn

15h20

Pause

 

30 mn

15h50

Rôle des standards ISO :

Identification des bonnes pratiques à reprendre dans les standards ISO

Michèle Boulanger, Christophe Perruchet, Jing Sun

30 mn

16h20

Questions / Réponses :

Présentation des questions types, analyse des tendances.

Questions / Réponses avec les participants

Tous

50 mn

16h50

Conclusion

Robert Lemay

20 mn

17h40

Fin

 

 

18h

Profils des conférenciers :

Christophe Perruchet (France)

Christophe Perruchet est le président du TC69 « Applications des statistiques » au sein de l’ISO. Il est actuellement Directeur Technique à l’UTAC (Union Technique de l’Automobile, du Motocyle et du Cycle).

Il est co auteur, avec Marc Priel, de l’ouvrage « Estimer l’incertitude – mesures, essais » aux éditions de l’AFNOR.

Robert Lemay (France)

Ingénieur agronome (Ensa Montpellier), spécialisation économie et informatique. Consultant pour les méthodes quantitatives d’amélioration continue destinées aux entreprises et leurs systèmes d’information. Activité de conseils, en France, sur les marchés de l’aéronautique (Airbus, Thalès), de l’espace (Cnes, EADS, Onera), des banques (BNPParibas, ICDC), de l’industrie (Hager Group, Speig) de l’assurance (Gras Savoye) et des média (Argus) depuis plus de 15 ans. Robert Lemay s’intéresse tout particulièrement à l’utilisation du Six Sigma dans l’amélioration continue des systèmes d’informations.

Il est également responsable projet pour la rédaction de la norme ISO 13053-2 (Outils et Techniques pour l’amélioration continue selon la méthode Six Sigma de l’ISO).

Michèle Boulanger (USA)

Après avoir obtenu un PH.D à l’Université de Rhodes Island aux Etats-Unis en mathématiques appliquées, Michèle Boulanger a piloté des programmes « Corporate » d’amélioration continue et de gestion de la qualité (méthodologie Six Sigma) pour des grands groupes industriels aux Etats-Unis (Motorola, Honeywell, Bell Labs, Michelin, Newport Hospital…). En tant que Vice-President ou  Master Black Belt (MBB), Michèle Boulanger a conduit de nombreuses équipes, certaines internationales,  de Green et Black Belt dans le cadre de ces programmes d’amélioration. Michèle est couramment présidente de JISC Statistics, compagnie de consultation en business analytics aux Etats-Unis.

Michèle Boulanger est aussi  co présidente du TC69/SC7 « application des statistiques et de techniques associées pour l’implémentation du Six Sigma » à l’ISO (International Standard Organisation). 

Chris Harris (Royaume Uni)

Chris Harris est un statisticien de formation et consultant dans le domaine de la qualité et de l’amélioration continue. Il a été un conseiller pour Ford Motor (formateur certifié) et de nombreux fournisseurs du constructeur depuis 1982 ainsi que pour la compagnie Mars Food depuis 1985. De nombreuses autres compagnies sont ensuite devenus ses clients dans les domaines aussi variés que la chimie, l’électronique, la banque, la distribution…Depuis, il intervient également pour la formation des Black Belt (BB) dans ces différentes industries.

Depuis 1979, Chris Harris s’est impliqué dans la rédaction et le développement de standards statistiques et il a représenté le Royaume Uni dans l’organisation ISO sur les thèmes du SPC (Statistical Process Control). Actuellement, Chris est le conveyor du programme ISO 13053 pour la rédaction des normes sur le Six Sigma.

Jing Sun

Dr Jing Sun est professeur associé au département des Sciences du management et de l’ingénierie à l’Ecole d’économie et de management de l’Université de Tsinghua, à Pékin. Elle est membre du comité technique Six Sigma de Chine ainsi que de l’Association Chinoise Qualité. 

Jing Sun est également consultante pour les applications industrielles des statistiques, le Six Sigma et la perfomance du management destinées aux entreprises chinoises telles que Baisha Group, Sanjiang Group, Legend Group et la compagnie Beijing Jipu.

Elle est aussi la co présidente du TC69/SC7 « application des statistiques et de techniques associées pour l’implémentation du Six Sigma » à l’ISO (International Standard Organisation)

Inscription et modalités pratiques:

Pour participer au séminaire, inscription préalable obligatoire. Allez sur Séminaire.

Vous pouvez poser des questions aux conférenciers et recevoir le Compte rendu du séminaire. Service questions, demande et inscription sur Séminaire.