vous êtes : accueil > > Outils Informatiques > Au préalable> Juste Dosage > Un juste dosage entre papier et format électronique

Outils Informatiques |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

AU PRÉALABLE - JUSTE DOSAGE

UN JUSTE DOSAGE ENTRE PAPIER ET FORMAT ÉLECTRONIQUE

La question n’est pas de savoir s’il faut ou pas un outil informatique pour accélérer le traitement du système d’information (SI) mais de trouver la juste répartition entre la part électronique et la partie papier du système d'information.

Nous avons constatés depuis plusieurs années que les organisations les plus efficaces étaient informatisées...mais pas totalement.

Le tout informatique n'est pas toujours le plus efficace :

Le "tout papier" est ingérable et relève d’organisations de plus en plus dépassées mais le "tout informatique" (le bureau sans papier) s’il est techniquement possible, n’est pas toujours le plus efficace.

Plusieurs raisons à cela :

L'être humain fonctionne, entre autre, par mémoire associative, par analogie et par intuition. Pour retrouver ces fonctions sur un système d'information, il faut implémenter des systèmes cognitifs lourds et complexes. L'époque des systèmes experts est passée (1980) et les moteurs de recherche d'aujourd'hui s'investissent dans l'analyse sémantique pour donner un sens aux mots recherchés et créer des associations qui ont une signification. On voit bien que ce sujet reste complexe et donne encore aujourd'hui de faibles résultats.

Visualiser une idée, expliquer un propos à l'aide d'un graphique simple (tableaux croisés, patatoides, sinusoides...) est mission impossible en passant par un outil bureautique. De nouveau, le support papier reste le plus efficace. Par exemple, on voit de plus en plus dans les salles d'études pour les grands programmes informatiques des chefs de projet qui, à la fin d'une réunion d'analyse, "photographient" les diagrammes dessinés à la main sur un tableau.

                   

Déterminer le bon dosage informatique / papier :

Le système d’information le plus efficace va donc être implémenté selon un juste équilibre entre une répartition papier et une répartition électronique des supports d’informations.

Quels sont les critères qui vont départager entre la part papier et la part informatique du support de l'information ?

Sans être exhaustif nous avons :

  • Le rôle de la créativité dans l'activité métier,
  • La souplesse dans l'organisation recherchée,
  • Le type de management et de moyen de validation des actions
  • autres...

Cette répartition sera la mise en œuvre du choix de la stratégie de l’entreprise et se traduira dans le Schéma Directeur Informatique.