vous êtes : accueil > > Qualité, Business et IT > Business modèle> Structure business > Business et processus

Qualité, Business et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

BUSINESS MODÈLE - STRUCTURE BUSINESS

BUSINESS ET PROCESSUS

Le business modèle est l'explication de la mécanique de création de valeur de l'entreprise. Le processus est l'outil de description des transformations opérationnelles des inputs qui produisent de la valeur ajoutée. Il est donc important de relier le business modèle aux processus.

Dit autrement, le processus est une mise en oeuvre opérationnelle du business modèle et du business plan.

Gérer la complexité :
Relier le business modèle aux processus de l'entreprise est une opération délicate car les relations sont complexes. On est au coeur du savoir faire organisationnel de l'entreprise et d'une partie de son avantage compétitif. On entre, en partie, dans le domaine des informations confidentielles.
 
Parmi les nombreuses possibilités de relier le business aux processus, nous retenons les liens qui rapprochent les produits ou les services à valeur ajoutée décrits dans le business modèle aux activités qui les produisent dans la chaîne de transformation des processus. Les atouts compétitifs du catalogue sont rapprochés des savoirs faire de la production.
 
La valeur ajoutée des processus :
On obtient de cette manière le processus à valeur ajoutée, bien connu de la méthode Lean Six-Sigma. Ainsi, chaque processus et les activités qui les composent, est décrit par les opérations qui apportent la valeur ajoutée. Ces sont les opérations significatives par rapport au business.
 
Exemples :
Par exemple, dans le processus de vente l'activité "Prendre connaissance de la clientèle" (appel téléphonique, rendez vous commercial, compte rendu d'avant vente) est à valeur ajoutée car elle permet de mieux cibler les besoins pour adapter l'offre. C'est l'identification des atouts compétitifs par rapport aux attentes du marché.
 
De même, dans le processus de production, l'activité "Gérer le niveau des stocks entrants" permet d'éviter des ruptures de production et donc de tenir les délais tout en contrôlant les coûts.