vous êtes : accueil > > Qualité, Business et IT > Gestion des risques> Fondamentaux du risque > Principe

Qualité, Business et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

GESTION DES RISQUES - FONDAMENTAUX DU RISQUE

PRINCIPE

Le risque est un événement défavorable, plus ou moins probable, auquel on est exposé.

Les trois termes qu'il faut retenir sont :
- événement défavorable,
- probabilité,
- niveau d'exposition.

Gérer l'aléatoire :

Un risque est un événement aléatoire aux effets négatifs, perturbateurs, voire destructeurs, qu’il faut maîtriser dans un premier temps (éviter qu’il se manifeste), puis réduire son impact lorsque malheureusement il s’est manifesté.

Le risque est toujours considéré par rapport à un contexte qui le classe en événement défavorable produisant un impact négatif. Ainsi, un événement pris dans un contexte sans échelle de valeur ne pourra jamais être considéré comme un risque. La personne qui conduit une analyse de risque agit avec une échelle de valeur qui précise ce qu’est un événement défavorable. (L’instinct animal, voire la cognition animale, gère probablement cette même notion de risque, c’est-à-dire un événement qui lui est défavorable comme la rencontre d'un prédateur).

Risque et opportunité :

On pourrait dire que le contraire d’un risque est une opportunité qui est la chance de saisir une occasion. Mais attention, si le sens commun présente l’un comme le contraire de l’autre, les modèles de gestion de risque n’ont aucune raison d’être aussi des modèles de gestion des opportunités. Pour une entreprise, avoir un seul modèle, gestion des risques et gestion des opportunités, serait formidable car économie de moyens et visions communes sur les facteurs à gérer mais si techniquement, il est parfaitement possible d’avoir un même modèle, la traduction dans la réalité des activités et l’adaptation aux termes métiers peuvent conduire à des contresens. C’est au concepteur d’un modèle de montrer dans quelle mesure il est capable de gérer à la fois les risques et les opportunités.

Deux composantes de la probabilité :

La probabilité se construit en deux étapes :

  • la détermination des probabilités élémentaires qui relève de l’expertise métier,
  • le calcul des probabilités, qui est une branche des mathématiques, et qui détermine de manière rigoureuse la probabilité d’un événement à partir de probabilités élémentaires.

On voit donc à ce stade que la gestion des risques va faire appel à des compétences métiers et des compétences de mathématiques appliquées.

                                       

Exposition et impact :

Exposé signifie que si l’événement défavorable se produit, on en subit les conséquences. Il y a quelque part un lien de cause à effet entre l’événement défavorable et sa propre situation et il s’agit de justifier que ce lien existe bien.

Conséquence de la notion d’ »exposé » est celle d’impact ou de gravité. Si l’événement défavorable se produit et que nous sommes exposés, quelle en est la conséquence ? Les différentes conséquences possibles vont faire l’objet d’une évaluation pour établir un niveau de gravité.