vous êtes : accueil > > Qualité, Business et IT > Outils du business> Indicateur > Architecture d'indicateurs

Qualité, Business et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

OUTILS DU BUSINESS - INDICATEUR

ARCHITECTURE D'INDICATEURS

Etablir une architecture d'indicateurs, c'est d'abords les classer en grandes familles homogènes puis établir des relations entre ces différentes familles.
L'intérêt est d'obtenir une hiérarchie entre les indicateurs et de pouvoir agir sur leurs interdépances (moyen vers objectifs, résultat sur prévisions, ressource sur consommation...). Une architecture d'indicateurs s'inscrit dans le cadre d'un pilotage.

NUMERAL ADVANCE propose une méthode pour la construction d'architectures d'indicateurs.

La construction d'une architecture commence par l'étape de la classification des indicateurs. En effet, entre indicateurs de résultats, de moyens, d'avancements, de vitesse d'exécution, de risques, d'approximation... il s'agit de créer des grandes familles homogènes à l'intérieur desquelles les indicateurs apportent des informations similaires.

Ces familles dépendent à la fois :

  1. des métiers (industries, finances, distribution...),
  2. de la nature des objectifs (financiers, opérationnels, court terme, long terme...).

Voici un exemple de 5 familles d'indicateurs applicable à la démarche qualité en informatique :

      1. Objectifs,
      2. Moyens,
      3. Actions,
      4. Contrôle,
      5. Résultats.

Nous les avons présentés dans l'ordre de déroulement qui correspond au déroulement de la boucle d'amélioration continue (type PDCA pour l'ISO 9001 ou DMAAC pour Lean Six-Sigmas). Les familles Objectifs, Moyens, Actions, Contrôle et Résultats sont ainsi structurées selon une boucle d'amélioration continue : c'est l'architecture des indicateurs.

Ainsi, la classification apporte la dimension statique des indicateurs alors que l'architecture apporte la dimension dynamique.

Voir l'architecture d'indicateurs en production informatique.