vous êtes : accueil > > Qualité, Business et IT > Outils du business> Indicateur > Principes

Qualité, Business et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

OUTILS DU BUSINESS - INDICATEUR

PRINCIPES

Aucune action ne peut être pilotée, aucun objectif ne peut être réalisé sans l'utilisation d'indicateurs.

NUMERAL ADVANCE propose la construction d'une architecture d'indicateurs indépendamment de tout référentiel. Ainsi, les indicateurs doivent être déterminés avant tout déploiement de moyens et de préparation d'actions.

Les indicateurs se traduisent par des mesures réalisées au cours des opérations. Ces mesures donnent des éléments indiscutables et objectifs sur l’état d’avancement des travaux en cours et sur la consommation des ressources.

Que l’on sous traite une partie des opérations ou que l’on s’organise en maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage, on remplace souvent le « faire » par le « faire faire » et la tendance est de multiplier les indicateurs de pilotage et de surveillance. Cette profusion de points de mesure est souvent à l’origine de confusion entre les prestataires et les utilisateurs. En construisant une architecture de ces indicateurs, NUMERAL ADVANCE propose une approche qui permet de dissocier les indicateurs des référentiels, d’avoir une vue unique sur les indicateurs fondamentaux, c'est-à-dire ceux liés aux métiers, et de faire un lien avec la dimension technique de la solution. 

Il s’agit de construire une architecture d’indicateurs et de paramètres. Les paramètres sont les éléments qui influencent les indicateurs.

Une architecture consiste à établir une hiérarchie entre les différents indicateurs et paramètres pour déceler les liens, les corrélations ou certaines pistes d’explication. 

Il s’agit en particulier de :

  • distinguer ce que l’on veut mesurer de ce que l’on peut mesurer,
  • dans la recherche des causes à effet, d’éviter que l’amélioration d’un indicateur n’entraîne la dégradation d’un autre,
  • utiliser les liens entre indicateurs de l’architecture pour communiquer les résultats de mesures aux différentes protagonistes métiers
  • établir une relation entre les indicateurs et la modélisation afin de répondre à l’attente du besoin de performance de l’utilisateur.

Pour NUMERAL ADVANCE, une bonne efficacité demande à ce que les indicateurs et leurs architectures soient conçus et gérer indépendamment des référentiels. Pour prendre un exemple, l’utilisateur est intéressé par le nombre de factures traitées par le système dans la journée, peu importe que le référentiel qualité de ce traitement soit ITIL, CMMI, Cobit ou ISO9000 pour ne prendre que les principaux.  

Donnons ici les définitions de l’AFNOR extraits de "Indicateurs et tableaux de bord" (X50-171) :

Indicateur :

« information choisie, associée à un critère, destinée à en observer les évolutions à intervalles définis ».

Tableau de Bord :

« outil de pilotage et d’aide à la décision regroupant une sélection d’indicateurs ».