vous êtes : accueil > > Qualité, Business et IT > Principes opérationnels> Qualité et finance > Articulation entre actions et résultats

Qualité, Business et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

PRINCIPES OPÉRATIONNELS - QUALITÉ ET FINANCE

ARTICULATION ENTRE ACTIONS ET RÉSULTATS

Nous explicitons la relation entre les actions d'excellence opérationnelle et les résultats financiers.

Ensuite la comptabilisation et la budgétisation de ces actions sont déterminées.

Identification des actions d’excellence opérationnelle :

Un projet d’excellence opérationnelle vise à améliorer les résultats opérationnels. Nous avons par exemple :

  • réduire les temps de traitement (commande, intervention, installation…),
  • réduire les délais de livraison,
  • réduire les délais de réponses aux incidents,
  • améliorer le taux de retour client,
  • améliorer la courbe d’apprentissage,
  • capitaliser sur les retours d’expériences en interne,
  • optimiser l’infrastructure,
  • capitaliser sur les retours d’expériences avec le marketing, la R&D et les ventes,
  • autres…

On peut classer les actions opérationnelles en 6 catégories d’objectifs opérationnels :

Description des actions opérationnelles Catégories d'objectifs opérationnels
  • Réduire les stocks
  • Réduire les encours
  • Réduire les besoins en matières premières
  • Eliminer les allez retours inutiles dans les processus

Réduire les gaspillages

  • Traquer les défauts et prévenir leur apparition
  • Diminuer les retours clients (défaut, non-conformité)

Livrer zéro défaut

  • Réduire les temps de traitements
  • Réduire les délais de livraisons
  • Accélérer les flux (interne et externe)
Accélérer les traitements
  • Optimiser l’infrastructure
  • Améliorer l’organisation
  • Améliorer la courbe d’apprentissage
Optimiser l’utilisation des ressources
  • Enrichir l’offre initiale avec des services annexes
  • Décliner l’offre selon les secteurs géographiques
  • Améliorer le circuit des flux de traitements internes

Développer les opérations

  • Comment diminuer les retours clients (défaut, non-conformité)
  • Comment réduire les stocks et les encours
  • Accélérer la courbe d’apprentissage

Echanger avec le marketing, la R&D et les ventes

Le résultat opérationnel est soit directement affiché en gain financier, soit il doit être traduit en gain financier en rapprochant les actions opérationnelles de la liste des bénéfices financiers obtenus comme indiqué dans le tableau ci-dessous :

Catégories d'objectifs opérationnels Bénéfices financiers (résultats)

Réduire les gaspillages

  • Diminue l’immobilisation financière
  • Améliore la rentabilité

Livrer zéro défaut

  • Améliore la rentabilité
  • Diminue les coûts de réparation
  • Améliore l’image qualité et donc le chiffre d’affaire
Accélérer les traitements
  • Transforme le potentiel business en chiffre d’affaire
  • Accélère les encaissements
  • Accélère la rotation des capitaux
Optimiser l’utilisation des ressources
  • Améliore la rentabilité
  • Multiplie les sources de revenus sans augmentation de coût fixe

Développer les opérations

  • Augmente le chiffre d’affaire
  • Améliore la rentabilité

Echanger avec le marketing, la R&D et les ventes

  • Augmente le taux de réalisation du chiffre d’affaire
  • Diminue l’immobilisation financière
  • Accélère l’encaissement des revenus

Le différentiel de valeur ajoutée provient :

  • soit d’un accroissement de revenu à charges quasi constantes,
  • soit d’une diminution des charges, à revenus quasi constants,
  • soit les deux à la fois.

Les montants des charges et des produits sont évalués sur la période d’analyse et le résultat indique l’opportunité de l’opération. C’est le calcul du Roi du projet d’excellence opérationnelle.

Comptabilisation d’une action d’excellence opérationnelle :

Traduisible en résultat financier ne veut dire aussi qu’il soit visible de la communauté financière. La visibilité sera obtenu lorsque les termes de coûts et de gain seront identifiés par une comptabilité adaptée, qui enregistrera les opérations selon une grille analytique traduisant à la fois les opérations, et à la fois la vision financière des gains obtenus. Il s’agit donc de créer une comptabilité propre aux actions d’excellence opérationnelle, c’est-à-dire une comptabilité qui enregistre et évalue :

  • l’activité en processus pour la production des unités (produits ou service),
  • la consommation des ressources en liaison avec la production des unités,
  • la chaîne de valeur avec l’identification des étapes de valeur ajoutée dans la production des unités.

Une unité de service peut être, par exemple, la gestion d’un incident (appel au Help Desk). Une comptabilité adaptée doit donc fournir :

  • le coût de traitement moyen de l’incident (personnel et infrastructure),
  • dans le processus de résolution de l’incident, les étapes de valeur ajoutée (aux yeux du client) et la répartition du coût de traitement sur les principales activités,

Budget d’une action d’excellence opérationnelle :

Une action d’excellence d’envergure doit faire l’objet d’un processus budgétaire. En effet, les moyens mobilisés peuvent être conséquent et les résultats n’apparaîtront qu’au bout d’un certain temps. Il est donc nécessaire de construire le projet de ROI au moyen d’un budget. Ce budget doit être approuvé par la DG et ensuite piloté.