vous êtes : accueil > > Qualité, Business et IT > Principes opérationnels> Qualité et numérique > Synergie commune

Qualité, Business et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

PRINCIPES OPÉRATIONNELS - QUALITÉ ET NUMÉRIQUE

SYNERGIE COMMUNE

La mise en oeuvre d'une démarche qualité passe par l'implémentation de processus.

Le déploiement d'un système d'information s'appuiie sur les processus.

L'évolution de l'offre des Nouvelles Technologies de l'information facilite la gestion intégrée de la qualité et du système d'information.

Les bénéfices de cette démarche intégrée sont considérables.


Processus pour la qualité:

Si le point de départ d'une démarche qualité est l'identification des critères attendus par les marchés et la sélection de ceux qui seront utilisés pour le positionnement concurrentiel, la mise en oeuvre de la démarche passe par les processus. Le principe du processus offre un formalisme simple (E/T/S pour Entrée / Transformation / Sortie), universel et opérationnel.

Rappelons ici que le processus existe par nature dans toute entreprise qui livre des biens ou des services. Implémenter des processus signifie exactement que l'on formalise par une description, un périmètre, un responsable et des indicateurs les activités générales de transformation de l'entreprise.


Processus pour le système d'information :

Le système d'information a pour vocation de gérer les informations de l'entreprise et, en particulier, de traiter automatiquement les transformations à valeur ajoutée, telles que la transformation de données brutes en informations, d'informations en connaissance, de connaissance en expertise...

L'implémentation d'un système d'information s'appuie sur les processus de l'entreprise car ce sont eux qui indiquent les étapes de transformation à valeur ajoutée. Un système informatique de comptabilité recueille les enregistrements quotidiens à partir des processus opérationnels et rend les états financiers après traitement automatique.


Processus communs pour un business renforcée:

Nous avons vu que la démarche qualité pour sa mise en œuvre s’appuie sur les processus. Or c’est la même démarche qui est utilisé pour implémenter les logiciels dans les organisations. Ce point commun permet de mener conjointement la démarche qualité et la démarche de numérisation d’une organisation. Ainsi, il devient plus efficace de gérer conjointement la démarche qualité et la démarche de numérisation. En réunissant les ces deux formalismes, on fait l’économie d’un double langage et donc d'incidents prenant source dans l'ambiguité et l’on bénéficie d’une vision intégrée de la rentabilité qui s’en dégage.

Ainsi, la source de profit apportée conjointement par la qualité et le numérique est démultipliée. C’est ce qui se traduit dans le modèle QDDB de NUMERAL ADVANCE. Considérer comme unique la démarche de processus pour la qualité et pour le système d'information offre un potentiel de synergie business puissant. Nous pouvons retenir les points suivants:

  • la consolidation du rôle du processus dans l'entreprise, gage d'efficacité de fonctionnement (absence de duplication des processus),
  • des indicateurs qualité directement alimentés par la source principale d'information de l'entreprise, à savoir le SI,
  • une accélération des cycles business de la qualité grâce à une accélération des cycles opérationnels (achat, production, livraison...) obtenue par le SI
  • autres...

NUMERAL ADVANCE déploie une démarche intégrée de processus où les objectifs business de la qualité exploitent les potentialités offertes par les Nouvelles Technologies de l'information. Voir le modèle Simulean de NUMERAL ADVANCE