vous êtes : accueil > > Rôle des Normes > Normes Générales> Architecture d'entreprise > Architecture d'Entreprise (TOGAF)

Rôle des Normes |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

NORMES GÉNÉRALES - ARCHITECTURE D'ENTREPRISE

ARCHITECTURE D'ENTREPRISE (TOGAF)

L'Architecture d'Entreprise est un référentiel qui décrit l'ensemble des composants essentiels aux activités d'une entreprise. Architecture signifie que ces composants sont organisés entre eux de manière cohérente afin d'assurer le fonctionnement de l'entreprise.

Les premiers référentiels ont été créés dans les années 1990 sous l'impulsion des organismes publics donneurs d'ordre aux Etats Unis (DoD) et les concepteurs de ces référentiels pouvaient être des fournisseurs de solutions technologiques, des consortiums ou des associations de standardisation.

A titre d'exemple, l'Open Group a créé le référentiel d'architecture d'entreprise TOGAF dont la version 9 a été publiée début 2009 et l'ISO/IEC a publié le TR 14252 en 1996, base du Posix Open System Environment.

Rôle d'une architecture d'entreprise :

Une architecture d'entreprise résume dans un seul référentiel le fonctionnement d'une entreprise avec ses composants principaux, leur agencement et la manière dont ils s'articulent pour dérouler les activités.

L'architecture présente comment l'entreprise s'organise et fonctionne pour répondre aux marchés, pour apporter des produits ou des services compétitifs et pour assurer la rentabilité.

La fonction première de l'architecture est d'être exhaustif au sujet des principaux composants qui constituent l'entreprise, leur logique de fonctionnement et la dynamique qui les animent pour répondre aux marchés.

Eléments d'architecture :

Les éléments ou les composants essentiels d'une entreprise sont :

  • le catalogue de l'offre,
  • les processus business (relations clients, gestion commerciale, stock, livraison, facturation...),
  • les processus support (RH, juridique, système d'information...)
  • les processus de management,
  • l'organisation, les organigrammes et les entités juridiques,
  • l'organisation comptable, économique et financière
  • les moyens de production,
  • les infrastructures de support,
  • autres...

Structure d'une architecture :

Tout l'intérêt d'une architecture est qu'elle reprend en un seul référentiel toutes les activités de l'entreprise et que l'on puisse et comprendre et analyser les interactions entre les différentes entités. Comprendre, par exemple, les relations entre une gestion de stock et un prix de revient, une offre client et les retours produits, l'ouverture d'une filiale à l'étranger et le besoin en système d'information...

Or la complexité d'une entreprise rend illusoire la vision unique du fonctionnement de toutes les différentes entités et l'architecture est structurée pour, d'une part, contenir toutes les dimensions de l'activité de l'entreprise et, d'autre part, offrir des visions partielles et cohérentes de telle ou telle activité ou groupes d'activités.

Pour y parvenir l'architecture d'entreprise se structure généralement autour de la notion de couches, de niveaux et d'emboitement des différentes dimensions. Nous sommes dans une logique d'architecture système plus que d'architecture fonctionnelle construite sur le principe du tout et des parties (décomposition type cartésien).

Quelques exemples de référentiels :

L'Open Group a publié la dernière version (v 9) du Technical Open Group Architecture Framework, ou TOGAF, en Janvier 2009.

Le modèle Zachman a été publié à la fin des années 1990 aux Etats Unis.

La communauté européenne a lancé l'institut d'architecture d'entreprise, l'IFEAD, au début des années 2000.