vous êtes : accueil > > Rôle des Normes > Normes pour SI> ISO_SPICE > L'ISO/SPICE (ISO 15504)

Rôle des Normes |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

NORMES POUR SI - ISO_SPICE

L'ISO/SPICE (ISO 15504)

Le référentiel ISO/SPICE pour le management des processus d'ingénierie logiciel et de la qualité de ces processus.Cette méthode pose le principe que la qualité des produits logiciels est une conséquence de la qualité des processus de réalisation de ces mêmes logiciels.

Mais l'utilisation principale de ce référentiel est d'établir une méthode d'évaluation pour les démarches de progrès. Le référentiel ISO 15504 conduit au modèle de maturité avec les niveaux associés (initial, reproductible, défini, maîtrisé et optimisé).

SPICE : Software Process Improvement and Capability Determination.

Ce référentiel décrit un cadre pour le management des processus logiciels et conduit à l'évaluation et à l'amélioration de ces processus.

Cette norme a été développé par le comité technique JTC 1 de l'ISO/CEI et publié en 1998.

L'ISO SPICE reprend le modèle de processus de l'ISO 12207 (cycle de vie logiciel). Ce modèle est composée de trois catégories de processus.

Le  modèle de processus ISO 12207 :

Les processus de base (réalisation) :

  • Acquisition,
  • Fourniture,
  • Développement,
  • Exploitation,
  • Maintenance.

Les processus support :

  • Documentation,
  • Gestion de configuration,
  • Assurance qualité
  • Vérification,
  • Validation,
  • Revue conjointe,
  • Audit,
  • Action corrective (résolution de problèmes).

Les processus organisationnels :

  • Management,
  • Amélioration des processus,
  • Formation,
  • Infrastructure,

Le modèle de management de processus ISO 15504 :

Sur le modèle de processus ISO 12207 se déroule ensuite le modèle de management des processus qui est, pour résumer, l'ordre dans lequel les processus doivent être implémentés. Le modèle de management de processus est donc un modèle qui mesure la progression de l'implémentation des processus, puis de leur amélioration. C'est donc un modèle de maturité qui introduit et gère la notion de niveau (initial, reproductible, défini, maîtrisé, optimisé).

Les processus de base (Life Cycle Process) :

  • Acquisition,
  • Fourniture,
  • Développement,
  • Exploitation,
  • Maintenance.

Les processus d'ingénierie :

  • Analyse des exigences et conception du système,
  • Analyse des exigences du logiciel,
  • Conception du logiciel,
  • Construction du logiciel,
  • Intégration du logiciel,
  • Essais du logiciel,
  • Intégration et test du système
  • Maintenance du système et du logiciel

Les processus de management :

  • Management,
  • Management de projet,
  • Management de la qualité,
  • Management des risques.

Les processus support :

  • Documentation,
  • Gestion de configuration,
  • Assurance qualité
  • Vérification,
  • Validation,
  • Revue conjointe,
  • Audit,
  • Action corrective (résolution de problèmes).

Les processus organisationnels :

  • Alignement organisationnel,
  • Amélioration des processus,
  • Management des ressources humaines,
  • Infrastructure,
  • Mesurage,
  • Réutilisation.

Performance et Aptitude d'un processus :

La performance d'un processus est sa capacité à sortir un volume important d'outputs avec un bon niveau de qualité pour chaque output. La performance se constate au moment de la livraison des produits ou des services et à la mesure de la satisfaction client.

L'aptitude (ou la capacité) d'un processus mesure le degré de maîtrise de ce processus. L'aptitude est donc la mesure de degré de maturité d'un processus. L'aptitude est l'indicateur de la démarche de progrès. L'amélioration de l'aptitude des processus est l'un des volants de l'amélioration continue des processus. L'aptitude est donc une mesure du niveau de qualité intrinsèque du processus. L'aptitude mesure la capacité d'un processus à atteindre son objectif (l'objectif peut être peu performant).

On peut rencontrer des processus performants mais de faible aptitude (le courage et l'abnégation des acteurs y contribuent fortement !) et des processus peu performants mais de forte aptitude (situation aberrante ou la démarche de progrès n'est pas orientée business).

Retenez en conclusion la situation idéale suivante : un procesus devrait être à la fois performant et maîtrisé (donc de bonne aptitude).