vous êtes : accueil > > Rôle des Normes > Pourquoi les Normes ?> Consortiums pour SI > Des consortiums pour la normalisation

Rôle des Normes |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

POURQUOI LES NORMES ? - CONSORTIUMS POUR SI

DES CONSORTIUMS POUR LA NORMALISATION

Dans les Technologies de l’Information (TI), les consortiums existent depuis de nombreuses années avec pour objectifs de créer des spécifications communes. Le rythme de publication et de mise à jour de ces spécifications est adapté au contexte très évolutif des nouvelles technologies. Ces consortiums sont régulièrement en concurrence avec leur équivalent de l’organisation ISO, les JTC (Joint Technical Committee).

A la différence des organismes de normalisation officielle, les consortiums sont des organisations privées dont les modalités de participation sont parfois beaucoup plus restrictives (capacité technique, capacité financière, partenaire privilégié…).

Certains consortiums favorisent les standards de fait et ils sont très souvent pilotés par un fournisseur ou un groupe de fournisseurs. Ce ou ces derniers cherchent à créer une référence incontournable sur le marché et maîtrisent les droits de propriétés et la technologie. Nous avons par exemple :

JCP : Java Community Process.

Ce consortium développe et implémente les spécifications du langage Java.

ISOC : Internet Society.

Cet organisme gère les orientations générales de l’Internet et les spécifications techniques, notamment à travers l’IETF (Internet Engineering Task Force) et l’IAB (Internet Architecture Board).

OASIS : Organisation for the Advanced of Structured Information Standards.

Ce consortium s’occupe de développer les standards du commerce électronique.

W3C : World Wide Web Consortium.

Organisme, créé par le concepteur du langage HTML, en charge de développer les standards de l’interopérabilité et de navigation sur Internet.

SNIA : Storage Networking Industry Association.

Développe et promeut les standards d’interopérabilité et de compatibilité autour des technologies de stockage en réseau.

ItSMF : Information Technologie Service Management Forum.

C’est l’organisation internationale pour le développement et la promotion de bonnes pratiques dans le management et la qualité de service d’un centre IT.

D’autre consortium au contraire jouent la très grande liberté d’accès et l’ouverture quasi totale pour les échanges : ce sont les consortium qui défendent le principe du logiciel libre. Nous avons par exemple :

AFUL : association Francophone des Utilisateurs de Linux et des logiciels libres.

OBJECTWEB : consortium de développement Open Source créé en France.

Apache Software Foundation :

Développement libre autour de la plateforme Java et XML pour des moteurs de servlets et des serveurs d’application.