vous êtes : accueil > > Services IT > Principes du service IT> Secteur bancaire > Amélioration et développement

Services IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

PRINCIPES DU SERVICE IT - SECTEUR BANCAIRE

AMÉLIORATION ET DÉVELOPPEMENT

Le flux va-t-il là où se trouve la demande, c'est-à-dire l’usager en ligne qui veut consulter ou réaliser une opération ou au contraire, l’usager va-t-il là où le flux est de meilleure qualité, même si ce n’est pas exactement sa demande, comme par exemple en allant sur le portail de sa banque pour choisir la destination de ses prochaines vacances, ou en choisissant son opérateur de mobile pour accéder à ses chansons préférées ?

Quels seront les métiers gagnants de demain, c'est-à-dire ceux qui exploiteront aux mieux leur système d’information ? D’un coté, il est indispensable que le système d’information « colle » aux métiers et la qualité de service gérée comme une optimisation de flux est un bon moyen de maintenir dans le temps cette adéquation.

De l’autre coté, les technologies de l’information, et par extension les NTIC, ont de telles capacités de rupture dans les processus d’innovation que les métiers doivent tenir compte de ces potentiels, de ces bouleversements et des remises en cause qu’ils peuvent induire. On ne peut plus développer aujourd’hui un business sans s’informer régulièrement sur l’analyse coûts/fonctions/bénéfices apportés par les NTIC.

Ainsi, positionner la production informatique au centre de la réflexion sur l’opportunité coûts/bénéfices d’une technologie permet de gérer de manière optimale les éternels décalages introduits par les demandes d’évolutions fonctionnelles fréquentes, les annonces à répétition des fournisseurs, la profusion des offres aux catalogues...