vous êtes : accueil > > Services IT > Qualité et performance> Maturité > Maturité du développement

Services IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

QUALITÉ ET PERFORMANCE - MATURITÉ

MATURITÉ DU DÉVELOPPEMENT

Le développement logiciel et la conduite de projet informatique sont à l'origine du concept de maturité.

Le SEI (Software Engineering Institute) de Carnegie Mellon a été le créateur et le promoteur du CMM, Capability Maturity Model, à l'origine du concept de maturité dans les années 1990.

Nous pouvons résumer les niveaux par le tableau suivant :

Niveau_1 Etat initial et prise de conscience

Pour le service informatique, la démarche qualité est inexistante mais l’échelle de maturité offre un premier niveau pour caractériser le service qui a pris conscience de la nécessité d’une démarche qualité.

Niveau 2 Maîtriser le pilotage d'un projet

Ce niveau formalise le pilotage d’une conduite de projet pour ses des trois caractéristiques clés : coûts, délais et fonctions / qualité.

Niveau 3 Pilotage et gestion technique pour tous les projets

Ce niveau demande de formaliser les processus d’une conduite de projet générique applicable à tous les projets du service informatique. A partir de ce schéma générique, chaque chef de projet décline les adaptations à son contexte. De plus, pour chaque projet, le découpage technique (opération de décomposition) et l’assemblage (opération de recomposition ou d’intégration) des produits / services sont formalisés par des activités clairement identifiées. Ainsi, le niveau 3 offre un cadre pour gérer les relations entre fonctionnalités et spécifications techniques de chaque projet.

Niveau 4 Quantifier la maîtrise des projets et de l'organisation

Ce niveau introduit les activités de maîtrise et de pilotage par les chiffres de l’ensemble des processus du service informatique. On analyse la performance de la cartographie des processus et l’on sélectionne ceux qui feront l’objet d’un suivi quantitatif (modélisation, statistique, gestion quantitative des aléas…). En particulier, les corrélations entre différents processus sont identifiés afin d’introduire des actions correctives.

Niveau 5 Améliorer et quantifier cette amélioration

A ce niveau, les processus sont intégrés dans une dynamique d’amélioration continue, dont la progression est marquée à partir de données chiffrées. L’une des conséquences des activités du niveau 5 est que pour un même service, le coût d’exploitation diminue d’une année sur l’autre.

Notre Offre :

Consultez notre catalogue de prestations consacrées à la maturité