vous êtes : accueil > > Système d'Information > Système d'information et Finance> Qualité de l'analyse financière > Qualité de l'analyse financière

Système d'Information |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

SYSTÈME D'INFORMATION ET FINANCE - QUALITÉ DE L'ANALYSE FINANCIÈRE

QUALITÉ DE L'ANALYSE FINANCIÈRE

Il va de soi que la qualité de l'analyse financière va dépendre :

- de la qualité des données introduites (précision, mise à jour...),
- de la qualité de l'organisation des données entre elles (lisibilité, analysibilité...),
- de la qualité des traitements (vitesse, interopérabilité...),
- de la qualité des données obtenues.

Pour une analyse financière de qualité, il faut donc un système d'information de qualité.

Qualité des informations :

Dans toutes ces opérations d’analyse et de simulation, on recherche des informations :

  • pertinentes, c’est-à-dire synthétiques, adaptées au contexte et extraites d’une masse de données,
  • fiables et intègres pour la communauté financière et l’administration fiscale,
  • mise à jour pour les opérationnels,
  • analysables, c’est-à-dire facilement manipulables pour établir des comparaisons, des projections et des tendances,
  • interopérables avec les informations des autres systèmes tels que les budgets ou les comptes d’exploitation.

Qualité de l'organisation des informations :

La qualité des informations elle même n’est pas suffisante car elles arrivent en grande quantité dans le système financier et il est donc important d’avoir une organisation des informations de qualité. Nous recherchons une organisation :

  • qui segmente facilement les grandes masses d’informations,
  • qui autorise une identification aisée des classes d’informations,
  • qui facilite l’interopérabilité avec les différents systèmes de traitements financiers (budgets, immobilisations, comptabilités, crédit-bail, location…)

Pour apporter ces critères de qualité à l’information financière, le système d’information sera : 

  • pertinent en proposant une classification des informations traitées,
  • pertinent et réactif dans ses modèles de traitements ou de transformation,
  • exact et précis dans ses modèles de données (tables, matrices, entités-relation, relationnel…)
  •  efficace avec ses modèles de simulations,
  • interopérables avec d’autres systèmes pour l’échange des informations et la continuité des traitements.

Qualité des traitements :

Les traitements associés au système seront eux mêmes :

  • pertinents,
  • fiables,
  • exacts,
  • stables.

Ainsi, la qualité des informations financières sera une conséquence directe de la qualité du système d’information qui les gère. Voir les objectifs Qualité du système d'information .