vous êtes : accueil > > Système d'Information > Système d'information et Finance> Rôle de l'analyse financière > Analyse financière : une vision chiffrée du futur

Système d'Information |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

SYSTÈME D'INFORMATION ET FINANCE - RÔLE DE L'ANALYSE FINANCIÈRE

ANALYSE FINANCIÈRE : UNE VISION CHIFFRÉE DU FUTUR

La stratégie de l'entreprise, résumée par ses marchés et la valeur ajoutée de son offre, avant de se décliner sur le terrain avec les opérationnels, va détailler et chiffrer son contenu par une analyse financière.

Cette analyse se fonde sur :

1) les données historiques,
2) des comparaisons de valeurs similaires,
3) la volonté de la Direction de développer de nouveaux business.

Une vision chiffrée du futur implique que l'on soit toujours rentable et avec une trésorerie positive.

Politique et choix stratégique :

Cette analyse va matérialiser, par un calcul général de roi (return on investment)  ou de « run rate », les objectifs fixés par la Direction Générale. Ainsi, l’analyse financière traduit en grandeurs précises et en délais de réalisation chiffrés les intuitions, les orientations et la volonté de la Direction. En quelque sorte, elle reflète la politique et les choix stratégiques de la Direction.

                             

Historique d'activités et comparaison entre business :

Dans sa démarche, l’analyse financière se base sur le « reporting », c’est-à-dire le diagnostic sur ce qui s’est passé et la comparaison entre activités analogues (business), intègre les éléments de stratégie et conduit à pronostiquer une rentabilité future. Dans ce cadre, les prévisions sont plus que les simples projections de ce qui s’est déjà passé ou ce qui est comparable car elles intègrent la volonté de la Direction et donc intègre un facteur de prise de risque (gestion du risque).

                             

Traduction d'une volonté :

Par exemple, si le marché a crû de 5% sur les douze derniers mois et que la Direction fixe un objectif de croissance à 15% sur les douze prochains mois, il y a clairement une volonté politique de croissance supérieure à celle du marché. Cette volonté se traduit ensuite par la politique et les moyens alloués. Ce peut être prendre du marché à la concurrence, développer un marché dérivé, développer le chiffre moyen par client…

Le rôle premier de l’analyse financière est de projeter la valeur ajoutée de l’entreprise dans le futur et d’en chiffrer la rentabilité à venir.