vous êtes : accueil > > Système d'Information > Système d'information et Finance> SI financiers et progiciels > Système d'information financière et progiciels

Système d'Information |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

SYSTÈME D'INFORMATION ET FINANCE - SI FINANCIERS ET PROGICIELS

SYSTÈME D'INFORMATION FINANCIÈRE ET PROGICIELS

La plupart des progiciels du commerce sont construits sur les bases des applications comptables afin de produire les états financiers imposés par la réglementation. Les analyses conduites sur ces progiciels sont surtout orientées pour l'optimisation fiscale.

Progiciels du marché :

Les progiciels comptables offrent des modules d’analyse financière qui fournissent des analyses de trend, mais cantonnées aux données comptables, et surtout, à la segmentation comptable. Nous l’avons déjà vu, cette segmentation ne correspond qu’à un seul axe analytique (la fiscalité et le réglementaire). Il manque une dimension davantage orientée vers l’analyse business opérationnel.

Certains de ces logiciels vont jusqu’à proposer une dizaine de champs analytiques. C’est loin d’être suffisant pour répondre à la souplesse et à la réactivité de l’analyse financière pilotée par les métiers, les compétences et le business opérationnel. En effet, l’analyse initiale va demander, à partir de données comptables, des retraitements, des épurations, des agrégations qui compliquent sérieusement la tâche d’obtenir des données « neutres » et pertinentes pour l’analyse prédictive.

Tableau général de l'analyse financière :

NUMERAL ADVANCE, propose une approche qui consiste à définir le système d’information de l’analyse financière (tableau carré multi dimensionnel), à partir duquel toutes les simulations pour établir les rentabilités futures sont réalisées. Ensuite, chaque application de l’activité financière (comptabilité, gestion trésorerie, immobilisation, budget…) viendra s’interfacer pour s’alimenter avec les données qui lui sont strictement nécessaires.

Ce tableau général va fixer les qualités et les propriétés attendues sur les données, qui seront répercutés sur le système d’information.

Nous avons vu par exemple les critères qualité tels que pertinence, mise à jour et accessibilité. Ces critères seront satisfait grâce à la mise en œuvre du schéma directeur qui introduira, ensuite, les technologies génériques de traitements d’un système d’information que sont les SGBD et le langage XML avec le principe des classements, des taxinomies et des logiques métiers.