vous êtes : accueil > > Système d'Information > Validation numérique> Méthode de validation > Valimode (français)

Système d'Information |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

VALIDATION NUMÉRIQUE - MÉTHODE DE VALIDATION

VALIMODE (FRANÇAIS)

VALIMODE est une méthode de validation du logiciel qui s'est construite à partir de l'utilisation de l'outil logiciel CADNA, outil de validation numérique.

Puis, dans ses dernières versions, VALIMODE a intégré plusieurs principes de la démarche Six Sigma, notamment dans la détermination de la cause profonde pour la démarche de débugging.


Gérer les non conformités logiciels (bugs):

Le produit logiciel (ensemble de codes informatiques) est la traduction de spécifications pour exécuter des opérations. La spécification initiale est exprimée en langage naturel et elle conduit à des transformations successives d’états de codes informatiques (spécification formelle, pseudo-code, code, exécutable…) pour aboutir à un exécutable optimisé qui évolue dans un environnement d’exécution complexe.
 
Notre expérience a montré qu’une source fréquente de bugs était la traduction incomplète de la spécification initiale lors de la transformation d’un état du code à l’autre. De plus, l’introduction progressive des technologies, au fur et à mesure des transformations de codes, peuvent introduire des biais qui modifient la spécification initiale.
 
Ainsi, à chaque étape de transformation du code, on vérifie le point suivant :
 

Le code transformé répond-t-il à ce qu’on lui demande de faire ?

 

Application au cas du calcul numérique :
Cette démarche est totalement formalisée pour les cas de spécifications faisant appel à des valeurs et des calculs numériques. Dans ce cas, elle peut faire appel à des outils d’analyse statique ou dynamique de codes. Elle est extensible aux spécifications de types plus généraux (ensembliste, logique, catégorisation…).
 
                                       
 

Mise en oeuvre de la démarche :
 
  1. Établir les étapes significatives de la transformation de la spécification,
  2. Pour chaque étape (entre deux transformations), établir :
      1. la nature des transformations technologiques,
      2. le suivi des incidents à la phase de validation d'étape (statistiques des incidents),
      3. le suivi des événements (statistiques des événements),
  3. Rapprocher les résultats des tests (incidents) et des opérations (événements) avec la spécification,
  4. Établir un plan de validation de la spécification (plan qualité, plan de tests, homologation…)

Principales étapes de la démarche :
 
 

 
Tableau de suivi de l'élaboration du logiciel :
 

 .

Spécification analysée

 

Etapes d’élaboration du logiciel

Transformation

Gestion des incidents (dpmo)

Gestion des événements

Expression de besoins

 

 

 

Spécifications

 

 

 

Conception (choix des modèles)

 

 

 

Architecture système

 

 

 

Architecture logiciel

 

 

 

Choix des algorithmes

 

 

 

Choix des techniques d’implémentation :

-         Technique de programmation,

-         Choix du langage

 

 

 

Choix du compilateur et mise en oeuvre

 

 

 

Stratégie de tests (pseudo-code, simulé, exécutable…)

 

 

 

 
A chaque étape, on dénombre le nombre de défauts, le nombre d'événements et l'on recoupe avec le sens de la transformation de l'étape en question. De cette manière, on rapproche les données statistiques des défauts et des événements au sens de la transformation, pour déterminer les causes d'incidents.

Tableau de suivi d'exploitation du logiciel :
 

Etapes d’exploitation du logiciel

Spécification analysée

 

 

Transformation

Gestion des incidents (dpmo)

Gestion des événements

Tests sur prototype logiciel

 

 

 

Mise en ligne

 

 

 

Tests de stress

 

 

 

Tests de montée en charge

 

 

 

Phase d’exploitation courante

 

 

 

Tests de reprise d’activités (option)

 

 

 

Tests sur prototype de mise à jour logiciel

 

 

 

 
A chaque étape,on dénombre le nombre de défauts, le nombre d'événements et l'on recoupe avec les caratéristiques établies à la phase d'élaboration du logiciel afin d'établir un diagnostic des causes de panne.

Analyse de la cause profonde :
L'analyse de la cause profonde se conduit en comparant les statistiques de la phase de développement avec celle de la phase d'exploitation. L'analyse doit toujours relier les informations apportées par les statistiques avec le sens de la spécification et de ses transformations successives.

Benchmark :
Lors de l’étude, les statistiques sur les différentes étapes seront comparées avec celles de la base de NUMERAL ADVANCE constituée d’une quinzaine de cas d’applications de logiciels embarquées.
 
Secteurs

Nombre de cas

Spatial

3

Aéronautique

1

Automobile

3

Télécom

7

 

Bénéfice de la démarche VALIMODE :
  1. Approche de validation liée au sens de la spécification utilisateur,
  2. Approche indépendante de la méthode de développement, de l’arborescence du produit logiciel, du plan qualité ou de l’organisation de la conduite de projet,
  3. Utilisation des statistiques internes pour l’analyse de causes profondes et de la stratégie de résolution,
  4. Utilisation des statistiques internes pour la construction du plan de tests,
  5. Utilisation d’un benchmark de marché pour la détermination de la meilleure stratégie de tests,
  6. Compatibilité totale avec la démarche DMAIC ou DFSS du Lean Sigma.


Informations pratiques :

Pour toute demande d'information complémentaire ou pour évaluer un diagnostic, contactez : numeraladvance@gmail.com