vous êtes : accueil > > Traçabilité et IT > Traçabilité agroalimentaire> Entre ERP et MES > Répartition des fonctions entre ERP et MES

Traçabilité et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

TRAÇABILITÉ AGROALIMENTAIRE - ENTRE ERP ET MES

RÉPARTITION DES FONCTIONS ENTRE ERP ET MES

L'ERP intervient en amont de la production, avec la réception de la matière, et en aval à travers le processus de conditionnement, de palettisation, de stockage et de livraison. L'ERP gère la référence commerciale.

Le MES vient s'insérer entre l'amont et l'aval puisqu'il gère le suivi de la production au niveau des ateliers. Le MES gère la référence de fabrication et des composants


Echange entre ERP et MES :

La matière première (MP) est gérée, en entrée, par le module achat de l’ERP. Ensuite, elle est transférée au MES.

Il existe un allez retour d’informations entre l’ERP et le MES. L’ERP gère les mouvements au niveau de l’article commercial alors que le MES les gère à un niveau plus fin puisqu’il administre les composants de l’article. Le paramétrage du MES doit refléter la réalité du processus usine.

L’ordre de fabrication est un ordre de l’ERP qui va alimenter :

  1. le MES pour la production
  2. le contrôle de gestion pour le suivi des budgets.

Le MES n’a aucune fonction économique, il ne réalise que le suivi technique de la production atelier.


Intégration de la traçabilité:

La traçabilité va marquer les étapes suivantes :

  • la phase d’incorporation,
  • la gestion des déchets,
  • les mouvements de stocks (gestion des magasins et des palettes),
  • la filiation (en cas de crise, remonter à la donnée tracées avec jour / heure / contacts…),
  • les auto contrôles (fiche de suivies sur les lignes, traçage de la T° à la réception des palettes).

Le suivi des encours de fabrication se réalise à plusieurs niveaux :

  • par des étiquettes,
  • dans le MES directement,
  • par les palette en usines,
  • au niveau des flux entre machines (impossibilité de poser une étiquette sur un flux !).

Etapes de la traçabilité :

Le support de la traçabilité est l’ordre de fabrication en liaison avec les stocks. L’ordre de fabrication est toujours rattaché à une ligne de fabrication. L’usine n’est pas modélisée alors que l’atelier l’est. La finesse du suivi descend au niveau de l’ordre. Il peut exister un ordre qui mélange deux lignes de fabrications. En fin de production, la ligne de conditionnement est tracée.

La correspondance entre la denrée et son emballage est également tracée. L’emballage fait partie de la recette du produit. Il est inclus dans l’ordre et dans la nomenclature de fabrication.

Dans l’état actuel d’avancement du projet, le MES ne contribue pas au pilotage mais il existe une cellule de relevé de mesures pour suivre le rendement de la ligne liée à chaque ordre de fabrication. En particulier, les arrêts de fabrication sont enregistrés. Un MES est un outil de mesure de la productivité mais il ne peut pas être à l’origine de la productivité. La productivité est le résultat d’une action de management.