vous êtes : accueil > > Traçabilité et IT > Traçabilité agroalimentaire> Référentiel de données > Rôle du référentiel de données

Traçabilité et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

TRAÇABILITÉ AGROALIMENTAIRE - RÉFÉRENTIEL DE DONNÉES

RÔLE DU RÉFÉRENTIEL DE DONNÉES

Le référentiel de données joue un rôle central dans la construction du système de traçabilité. Il représente, entre autre, l'articulation entre les exigences fonctionnelles de la traçabilité et les implémentations dans les tableaux de données, préalable à la construction des bases de données des applications.


ERP : fil directeur de la traçabilité

Un ERP (Entreprise Ressource Planning) est un ensemble de modules métiers intégrés autour d’une base de données relationnelle unique. Dans l’ERP d’une production alimentaire, nous avons :

  • le référentiel des recettes de fabrication,
  • la gestion des ordres de fabrications.

L'ERP coordonne la planification des tâches d'une campagne de production en incluant la gestion des matières premières jusqu'à la création des unités logistiques.


MES : source des données de traçabilité

En parallèle de l'ERP, nous trouvons le MES (Manufacturing Entreprise System) qui se concentre uniquement sur la gestion de l’atelier en usine. Le MES est alimenté par les ordres de fabrication (OF) venant de l’ERP. Ces ordres sont également en relation avec la gestion du personnel. Le MES possède sa propre nomenclature de références produits et composants. Dans certains cas, le MES est connecté au système de contrôle qualité et les données résultats de contrôles sont remontées dans le MES.


Gestion du personnel : autre source de données de traçabilité

Le référentiel du personnel est géré sous un logiciel de gestion spécifique alors que le référentiel usine est établi à partir du format de l’ERP. Il est donc nécessaire de rendre ces données compatibles à la démarche de traçabilité.


Plusieurs référentiels à coordonner:

Pour résumé, nous rencontrons le plus souvent trois applications principales avec trois référentiels de données distinctes. La démarche de traçabilité doit les rendre compatible.