vous êtes : accueil > > Traçabilité et IT > Traçabilité dans le tertiaire> Introduction > La Traçabilité dans le secteur tertiaire

Traçabilité et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

TRAÇABILITÉ DANS LE TERTIAIRE - INTRODUCTION

LA TRAÇABILITÉ DANS LE SECTEUR TERTIAIRE

Dans le secteur tertiaire, la traçabilité est surtout utilisée pour gérer les conséquences de la dématérialisation des documents (contrats, factures, déclarations fiscales, signatures, preuves, archivages…).

En effet, le produit fabriqué par l’usine est remplacé ici par un document « fabriqué par le système d’information ». Ce document peut être un simple mail, une facture, un rapport, un plan projet, une thèse ou un texte de loi. La dématérialisation des documents va conduire dans de nombreux cas à perdre « la trace » de son origine, de sa destination, des actions de modifications ou encore de l’identité de ses créateurs. Ainsi la dématérialisation de documents tels que les factures, les déclarations fiscales, les contrats… va demander la mise en place d’une traçabilité spécifique.

Parmi les nombreux domaines de la Traçabilité dans l’environnement dématérialisé, Numeral Advance va se concentrer sur deux champs particuliers :

  1. La traçabilité de la demande (ou exigence),
  2. La traçabilité de la justification.

La traçabilité de la justification est le chemin inverse de la traçabilité de la demande (on peut alors parler de traçabilité amont / traçabilité aval).

L’outil support à cette démarche méthodologique est le document au format Numeral Advance. La traçabilité proposée par Numeral Advance vient donc s’insérer dans une gestion documentaire.

Numeral Advance propose donc :

  • une méthode pour développer et implémenter un système de traçabilité de la demande et de la justification,
  • un outil support à cette méthode : le document au format Numeral Advance.

Précisons ces deux champs :