vous êtes : accueil > > Traçabilité et IT > Traçabilité dans le tertiaire> La méthode > Une méthode de traçabilité pour les applications tertiaires

Traçabilité et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

TRAÇABILITÉ DANS LE TERTIAIRE - LA MÉTHODE

UNE MÉTHODE DE TRAÇABILITÉ POUR LES APPLICATIONS TERTIAIRES

A partir d’une demande (ou exigence), le système de traçabilité va s’assurer qu’à chaque étape de la transformation de cette demande, les liens avec les étapes précédentes sont conservés. L’objectif est de pouvoir justifier, à tout moment, le devenir et la transformation d’une demande (ou exigence) et la correspondance avec la réponse apportée.

 On va procéder par étape, chacune d’entre elle étant validée par les parties prenantes (demande / réponse).

Ainsi, en partant d’une demande, la méthode Numeral Advance va successivement appliquer les étapes suivantes :

  • traduction de la demande dans un cahier des charges fonctionnel,
  • transformation du cahier des charges en spécifications fonctionnelles avec tests associés,
  • traduction de chaque spécification fonctionnelle en implémentation partielle,
  • transformation de l’implémentation partielle en spécification plus détaillée (niveau n),
  • traduction de chaque spécification détaillée en nouvelle implémentation partielle,
  • etc.… 

La traçabilité de la justification est le chemin inverse. A partir d’une conclusion ou d’une réponse, il s’agit de retrouver l’origine de la demande et la justification des choix qui ont conduit à cette réponse. On remarquera qu’un système de traçabilité de la justification peut s’appuyer sur un système de traçabilité de la demande, ce qui permet de cumuler les gains et l’efficacité de ces deux démarches.

Le schéma est le suivant :

Spécification vers Implémentation