vous êtes : accueil > > Traçabilité et IT > Traçabilité mer et rivières> Traçabilité Pêche Maroc > Pêché ou conditionné au Maroc ?

Traçabilité et IT |

Imprimer l'articleEnvoyer à un ami

TRAÇABILITÉ MER ET RIVIÈRES - TRAÇABILITÉ PÊCHE MAROC

PÊCHÉ OU CONDITIONNÉ AU MAROC ?

Pour opérer parfois " la soudure " entre campagnes de pêche, les industriels du secteur recourent à des importations de poisson salé ou congelé, exemple : anchois, saumon, ou la crevette à décortiquer; ces produits sont réexportés dans des conditions réglementaires une fois traités et conditionnés.

Mais…peuvent-ils confirmer la traçabilité amont du produit importé ayant déjà subi des manipulations dans le pays d'origine ? Peut-on lui appliquer dans des cas précis le principe du cumul d'origines ?

En effet, pour les produits qui ne sont pas pêchés dans les eaux marocaines, nous retrouvons les produits de l’aquaculture,de la pisciculture et de la conchyliculture, ainsi que le poisson importé pour traitement et réexportation (ex : saumon, crevette, anchois).

Même cas pour les lots de  crevettes entières importées au Maroc pour être décortiquées, emballées et réexportées.

Ce même schéma d’importation et de réexportation peut aussi s’appliquer pour le saumon.

Le poisson traité au Maroc et exporté à deux origines :

1) Le lieu de pêche dans les eaux territoriales marocaines

2)  Les produits de la pêche importés d’autres régions (Afrique, Amérique du Sud…)